27 novembre 2018

Géogastronomie : l’aisance des chefs

Amusez-vous avec une carte du monde, en essayant de citer un chef dont la cuisine reflète la gastronomie du pays choisi. France ? Bocuse, Robuchon, Ducasse… Royaume-Uni ? Gordon Ramsay, Jamie Oliver… Italie ? Massimo Bottura. Espagne ? Toujours Ferran Adrià, malgré que son restaurant El Bulli a fermé en 2011…
L’exemple le plus parlant vient du Danemark, où René Redzepi est devenu une figure nationale, voire régionale, majeure avec son restaurant Noma, quatre fois élu « meilleur restaurant du monde » par le 50 Best. « Chef’s Table », « Noma au Japon », « The Mind of a Chef »… René Redzepi a été l’objet de nombreux documentaires en sus de raconter abondamment l’évolution de l’expérience Noma à travers le monde sur les réseaux sociaux (lien). Son statut de porte-drapeau de la cuisine nordique est arrivé par le Manifeste de la nouvelle cuisine nordique, qu’il a cosigné avec une douzaine de chefs de la région, remettant notamment le locavorisme et la cueillette au goût du jour.
 

Partager cette page :

© 2018 Sirha. Tous droits réservés. Mentions légales