Tendances Marché
05 décembre 2018

Hypermarchés : leçons de survie

50 % de la distribution alimentaire en France est assurée en supermarché, et leur chiffre d’affaires a augmenté de 0,9 % au premier semestre 2018, selon l’Insee. L’hypermarché n’est donc pas mort, mais il souffre, s’essouffle. 

Casino vient d’annoncer la fermeture de vingt de ses Géant et son bénéfice net a chuté de 95 % en 2017. Carrefour a affiché une perte de 531 millions d’euros en 2017, contre un gain de 746 millions d’euros l’année précédente, selon France Inter. 
Parmi les multiples raisons, le succès de l’e-commerce, qui concurrence l’hypermarché surtout dans le domaine non-alimentaire (textile, équipement de la maison, bricolage, etc.). Les géants du web comme Amazon ou eBay attirent grâce à leur praticité, leur offre diversifiée et continue. Et la concurrence des grandes surfaces spécialisées (sport, bricolage, électroménager, etc.) n’ont pas aidé. 

Du côté alimentaire, les consommateurs veulent des aliments plus sains, locaux et responsables, et se tournent donc vers les circuits courts et les commerces spécialisés, au détriment des hypermarchés. Les commerces de proximité sont en plein essor, 83 % des Français voulant privilégier le commerce local, selon les Inrockuptibles. 

Partager cette page :

© 2018 Sirha. Tous droits réservés. Mentions légales