Tendances Conso
16 novembre 2018

La gastronomie mondiale en « fusion »

La standardisation des modes de consommation occidentaux dans les pays émergents ne cesse de se développer. La Croissanterie, chaîne de restauration rapide française s’est installée à Abidjan, en Côte d’Ivoire, tout comme La Boucherie, qui propose une offre adaptée aux goûts locaux. En Chine, le groupe américain Starbucks vise les 5 000 points de vente d’ici 2022, tandis que Yum ! (KFC, Pizza Hut, Taco Bell…) vise les 15 000 points de vente d’ici 2030. Les grands chefs aussi investissent la scène internationale, comme Pierre Gagnaire à Séoul, ou Anne-Sophie Pic à Singapour. 
Dans les pays occidentaux, la tendance est au métissage et à la découverte des cultures alimentaires d’ailleurs. La « fusion food », mixant des cultures culinaires différentes, s’est largement popularisée ces dernières années. Tex-mex, nikkei, eurasienne… autant de cuisines hybrides qui font voyager les papilles, grâce à la mondialisation. De nombreux produits et préparations exotiques ont fait leur apparition sur le marché français, comme le kimchi (chou fermenté coréen), le zaatar, un mélange d’épices libanaises, ou la graine de chia (venant d’Amérique du Sud). Fin 2017, plus d’une centaine d’agriculteurs français s’étaient lancés dans la production de cette graine pour satisfaire le marché hexagonal, selon l’Observatoire de l’Aliment. 
 

Partager cette page :

© 2018 Sirha. Tous droits réservés. Mentions légales