Tendances Conso
19 novembre 2018

Les GMS se mettent au vert

Aujourd’hui, les Français veulent consommer responsable, éthique, écologique… Des valeurs qui résonnent aux oreilles de la grande distribution, prête à s’engager dans cette transition alimentaire.

L’alimentation représente entre 20 et 50 % de l’empreinte environnementale des Français, selon l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME). Face à l’essor des Amaps, magasins biologiques et autres circuits courts, la grande distribution agit pour, elle aussi, se mettre au vert. 
De nombreuses initiatives environnementales ont été mises en place en GMS. Par exemple, les enseignes U ont supprimé les substances « controversées » de 6 000 de leurs produits, Monoprix a lancé son programme Tous Cultiv’acteurs pour promouvoir une agriculture durable et protéger les abeilles, Franprix a lancé Franprix Noé et Franprix Darwin, des magasins bio, antigaspi et anti-emballage. En septembre 2018, Auchan, « militant du bon, du sain et du local » a lancé les « 125 jours Auchan » pour communiquer sur toutes leurs bonnes initiatives environnementales. Carrefour a lancé sa campagne Act for Food, un programme mondial d’actions adaptées à chaque pays. En France, neuf engagements sont pris, comme garantir du bio 100 % français pour les produits de la marque, doubler la gamme végétarienne, accompagner 500 agriculteurs dans leur conversion au bio… Le but ? « Devenir le leader de la transition alimentaire » (Alexandre Bompard, PDG de Carrefour). 
 

Partager cette page :

© 2018 Sirha. Tous droits réservés. Mentions légales